Disques de rupture. Mélangeurs statiques. Échangeurs thermiques. Séparateurs de gouttes.

FAQ – Échangeurs thermiques

[+] Quelles caractéristiques ont les échangeurs thermiques en graphite ?

  • Haute résistance aux changements de température
  • Excellente conductivité thermique
  • Haute résistance mécanique à la pression
  • Températures de service de max. 180 °C à 200 °C, avec imprégnation PTFE jusqu’à 230 °C

[+] Pour quelles applications utilise-t-on des échangeurs thermiques à bloc en graphite ?

Ces échangeurs thermiques sont utilisés pour les fluides agressifs, car le graphite possède une très haute résistance chimique.

[+] Quels types de construction et matériaux sont disponibles ?

Les plaques thermiques sont disponibles en deux variantes, notamment en tant que structure profilée à simple ou à double paroi. Ces variantes sont disponibles dans presque toutes les formes et tailles en acier inoxydable, en nickel et en matériaux spéciaux comme le Hastelloy ou le titane.

[+] Pour quels types d’applications utilise-t-on des plaques thermiques ?

En raison de l’efficacité de leur transfert de chaleur, les plaques thermiques sont appropriées pour le chauffage ou le refroidissement de réservoirs ou de fluides (direct par immersion).

[+] Quelles sont les domaines d’application typiques des plaques thermiques ?

  • Applications par immersion dans des fluides
  • Enveloppes de réservoirs
  • Plaques thermiques en tant que réservoirs

[+] Les échangeurs thermiques avec éléments mélangeurs peuvent-ils être utilisés partout ?

De manière générale, oui. Un tel investissement est cependant uniquement judicieux pour la régulation thermique de fluides lorsque des échangeurs thermiques à plaques ou autres ne sont pas appropriés. Que ce soit dans l’industrie pharmaceutique, chimique ou agroalimentaire – la conception (éléments mélangeurs amovibles ou intégrés de manière fixe) doit toujours être déterminée en fonction de l’application.

[+] Pourquoi équipe-t-on des échangeurs thermiques pour fluides visqueux avec des éléments mélangeurs ?

Lors du conditionnement thermique de fluides visqueux, des dépôts collants se forment souvent dans les conduites d’acheminement du produit. Pour minimiser ou pour éviter ce phénomène souvent appelé « fouling » et pour améliorer le transfert thermique, on utilise des éléments mélangeurs.

Le produit, qui est normalement véhiculé de manière laminaire, est ainsi constamment déplacé de l’intérieur du tube vers sa paroi et vice-versa. Dans ce contexte, les intervalles entre les indisponibilités pour le nettoyage des conduites rallongent et les tailles/longueurs des échangeurs thermiques peuvent être raccourcies en comparaison avec des échangeurs thermiques sans éléments mélangeurs.