Disques de rupture. Mélangeurs statiques. Échangeurs thermiques. Séparateurs de gouttes.

Perte de pression

– “La perte de pression est la différence de pression qui se produit entre deux points définis, par des frictions de parois et des frictions intérieures dans les mélangeurs statiques, les conduites, les pièces de raccordement, la robinetterie, etc. Dans les mélangeurs statiques, ces points sont l’entrée et la sortie du
mélangeur. En termes de technique, pour les éléments montés localement dans une conduite (éléments mélangeurs, vannes, diaphragme, etc.), on utilise un coefficient de trainée ζ
généralement disponible dans des tableaux de référence. La perte de pression générée par la friction de parois est déterminée par le coefficient de frottement de tube λ. Le coefficient de frottement de tube dépend du nombre de Reynolds dans le cas d’un écoulement laminaire. Si l’écoulement est turbulent, la rugosité de la surface joue un grand rôle.

Théorie
Voici l’équation pour les pertes de pression dans des conduites traversées par des fluides avec une densité constante :

Perte de pression

Perte de pression

Il s’agit de l’équation de Bernoulli, l’expression algébrique pour la hauteur statique n’étant cependant pas prise en compte, car celle-ci ne représente pas de perte de pression.

Bases de calcul
ρ densité en kg/m3
u vitesse d’écoulement moyenne en m/s
λ coefficient de frottement de tube
l longueur de la conduite en m
d diamètre de la conduite en m
ζ coefficient de traînée”